Le président du Conseil national du dialogue social (Cnds), Guillaume Attigbé, a procédé vendredi 28 mai 2021 au lancement officiel du 3ème rapport annuel sur l’état du dialogue social. La cérémonie de lancement a eu lieu dans la salle Toffa de Bénin royal hôtel à Cotonou. Elle a connu la présence des représentants du président du Conseil économique et social (Ces) et du Médiateur de la République.

Double cérémonie de lancement. Le président du Conseil national du dialogue social (Cnds), Guillaume Attigbé, a procédé au lancement du rapport sur l’état du dialogue social au Bénin et de l’ouverture de la deuxième session extraordinaire au titre de l’année 2020. Ce rapport est bâti autour de six  principales parties. Il s’agit de (s): éléments d’analyse du climat social dans le pays notamment dans les secteurs les plus touchés par les crises sociales en 2020 ; du fonctionnement des structures du dialogue social qui existent au Bénin qui ont tourné au ralenti pour la plupart en 2020, en raison de la pandémie du Covid-19 ; des différents accords conclus et le point de leur mise en œuvre ; des activités normatives au cours de la période du rapport ayant un impact sur le dialogue social ; des perspectives et certains nombre de recommandations dont la mise en œuvre diligente, permettra un meilleur fonctionnement du dialogue social national. Selon le président du Cnds, Guillaume Attigbé, « le présent rapport comporte de nombreuses perspectives qui sont des chantiers ouverts par le Cnds pour les mois à venir surtout que le deuxième mandat du président de la République sera « hautement social ». D’après le rapport, ces chantiers concernent entre autres : une meilleure structuration du dialogue social national,  la décentralisation du dialogue social et l’anticipation sur les conflits et mouvements sociaux. Rappelons que cette cérémonie de lancement du rapport a été l’occasion d’ouvrir la deuxième session extraordinaire au titre de l’année en cours. « Le Cnds au titre de 2021, a retenu dans son plan de travail, l’exécution d’un certain nombre d’actions », a expliqué Guillaume Attigbé, président du Cnds. Pour l’exécution de ces actions, la session extraordinaire démarrée s’étendra jusqu’au mercredi 02 juin 2021. Elle sera consacrée à l’étude de certains dossiers tels que : l’étude et l’adoption du projet de propositions d’amélioration aux textes fondamentaux du Cnds,  les préparatifs de la mission d’installation des démembrements du Cnds et les communications diverses.

 

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here