La France, championne de la dernière Coupe du monde, a été éliminée dès les huitièmes de finale de l’Euro par la Suisse, qui affrontera vendredi l’Espagne en quart, au terme d’un match fou conclu aux tirs au but (3-3 avant la prolongation, 5-4 aux tirs de barrage), lundi à Bucarest.

Kylian Mbappé, en difficulté tout au long du match, a raté le dernier tir au but français, après un sans-faute suisse. Les champions du monde, menés à la pause après un but de Seferovic (15e), pensaient avoir renversé la situation en début de seconde période avec un arrêt de Hugo Lloris sur un penalty de Rodriguez (54e), puis un doublé de Benzema (57e et 59e) et une frappe splendide de Pogba (75e). Mais Seferovic a lui aussi doublé la mise (81e) avant que Gavranovic n’égalise (90e). Le score n’a pas bougé pendant la prolongation. Après avoir mené 3-1 jusqu’à dix minutes de la fin du temps réglementaire, les Bleus quittent donc l’Euro à l’issue de la première séance de tirs au but de ce tournoi et cette tentative de Mbappé stoppée par Yann Sommer. L’équipe de France revivait pour la première fois ces minutes pénibles depuis la finale de la Coupe du monde 2006. La faute à une rencontre mal entamée et mal terminée. Les Bleus, dans un inhabituel 3-5-2 imaginé par Didier Deschamps après les blessures en série de ses latéraux gauche, ont sombré en première période. Et c’est leur défenseur Clément Lenglet, entré dans le onze à la faveur de ce changement de système, qui a été pris en défaut par l’attaquant de la « Nati » Haris Seferovic, buteur de la tête (15e). Méconnaissables, les champions du monde ont souffert toute la première période. « Les Suisses nous ont créé des décalages, on était un peu en retard », a été obligé de reconnaître Deschamps au micro de TF1 à la pause.

rfi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here