La hiérarchie pénitentiaire vient de mettre fin aux fonctions du régisseur et du gardien en chef de la prison civile d’Akpro-Missérété. Miguel Kocou, le gardien-chef de cette maison d’arrêt a été mis à la disposition de la Direction des ressources humaines de la Police républicaine pour des besoins d’enquête. Le régisseur de la prison a été également relevé de ses fonctions. Il a été procédé aux passations de charges, jeudi 15 avril 2021 vers 22 heures, entre les deux responsables limogés et leurs remplaçants. Selon les informations, il leur est reproché des fautes lourdes dans l’exercice de leurs fonctions. Le régisseur et le gardien-chef de la prison civile de Missérété ont passé un mois et quelques jours à leur poste. Il est à rappeler que c’est à la prison civile de Missérété sise dans le département de l’Ouémé que séjourne l’ex-candidate du parti « Les démocrates » Reckya Madougou, poursuivie pour « financement du terrorisme ».

 

  1. A.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here