Le Directeur général par intérim de l’Agence nationale des transports terrestres (Anatt), Alain Hinkati, met en garde les agents indélicats contre la perception de frais non réglementaires à l’occasion de la fixation des plaques d’immatriculation. Ces faux frais varient selon le type de véhicule à savoir 2 000 francs Cfa pour les véhicules à deux roues, les tricycles et les quadricycles à moteur, et 5 000 francs Cfa pour les véhicules à quatre roues et plus. Dans une note circulaire en date du jeudi 04 mars 2021, les usagers sont invités à dénoncer à la direction générale toute tentative de rançonnement de la part de ces agents, pour que soient engagées les mesures répressives les plus appropriées. Lire la note circulaire.

Note circulaire

 

N°01-03/Dga/Da/Dtit/Derc/Anatt

Portant interdiction de perception de frais non réglementaires à l’occasion de la fixation des plaques d’immatriculation

Il a été porté à notre connaissance la perception, auprès des usagers de l’Agence nationale des transports terrestres (Anatt), de frais non-réglementaires à l’occasion de la fixation des plaques d’immatriculation à raison de 20 00 francs Cfa pour les véhicules à deux roues, les tricycles et les quadricycles à moteur, et de 5000 francs Cfa pour les véhicules à quatre roues et plus.

Je voudrais, par la présente circulaire, mettre en garde les agents indélicats et leurs complices qui s’adonnent à cette pratique illicite et intolérable.

J’invite en conséquence tous les usagers de l’Anatt à dénoncer à la Direction générale toute tentative de rançonnement de la part de ces agents, pour que soient engagées les mesures répressives les plus appropriées.

Je vous remercie d’avance pour votre coopération pour l’éradication des pratiques corruptives dans le cadre de la délivrance des services offerts par l’Anatt.

 

Fait à Cotonou, le 04 mars 2021

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here