Home POLITIQUE Fier comme Patrice Talon

Fier comme Patrice Talon

0
1321

Le président de la République a formulé jeudi 31 décembre 2020, ses vœux du nouvel an à ses compatriotes. Dans un message court mais mobilisateur, Patrice Talon est revenu sur le bilan de l’année 2020. Il a surtout fait un état des lieux qualitatif et synthétique du chemin parcouru depuis avril 2016, rassuré que les succès enregistrés ne sont pas le fruit du hasard mais d’une gouvernance moderne, axée sur les résultats avec l’onction d’un peuple qui retrouve ses valeurs. Il reste préoccupé par l’amplification des résultats à travers un regard prospectif sur l’avenir et les clés de son nouveau pari avec une garantie : ne pas se dérober à son devoir envers la République.

Pour la 5ème fois, le chef de l’Etat a adressé ses vœux du Nouvel an à la nation le 31 décembre 2020. A cette occasion, les Béninois ont entendu un président leader, décidé à exalter les mérites et les valeurs de son peuple. Ils ont écouté un homme d’Etat résolu à puiser dans le tréfonds de sa nation pour y trouver les motivations et les ressources nécessaires afin de réaliser son dessein. De chacune de ses prises de parole, Patrice Talon en a fait des moments de vérité et surtout des rendez-vous pour faire un bilan sans concession de la marche du pays vers le développement afin de mobiliser et d’engager ses concitoyens pour la cause commune. « Notre histoire n’est-elle pas jalonnée de nombreux défis que nous avons toujours su relever ensemble ? C’est la preuve que nous avons toujours été un grand peuple », a-t-il confié sur les plateaux de plusieurs chaînes de télévision. Pour la consolidation des acquis du quinquennat, le chantre du Nouveau départ dit mesurer la responsabilité qui est la sienne. « Je ne vais pas me dérober à mon devoir envers la République », a-t-il rassuré. A l’écouter, on dirait un coach qui analyse à raison et à leur juste valeur les mutations que connaît son peuple et les rattache à son histoire.

 

La fibre historique et patriotique activée

 

Si pour le soixantenaire de l’indépendance du Bénin, le président Patrice Talon a rendu un vibrant hommage à ses prédécesseurs à la magistrature suprême, pour le message de vœux qui vient couronner un quinquennat de réformes, le chef de l’Etat a activé la fibre historique et patriotique. Un clin d’œil a été aux héros de la République Béhanzin, Kaba, Bio Guera et aux amazones pour galvaniser le peuple. Ce clin d’œil n’est pas un hasard. C’est une façon pour l’homme fort du palais de la Marina d’inscrire dans les mémoires que le Bénin est un pays au grand destin et que comme l’indique l’aube nouvelle, les bâtisseurs du présent que sont les Béninois d’aujourd’hui ont des raisons de se sublimer pour réaliser, à la suite de ces héros, le dessein national. Pour ce faire, ils ont des modèles. Et pour son développement, un pays ne peut tourner dos à son histoire mais se bâtit en corrigeant les imperfections du passé et en posant les balises d’un mieux-vivre. Cette ode à la grandeur du Bénin se double de la perspective de donner corps au rêve béninois. Une perspective inédite car, les Béninois n’ont jamais entendu un chef d’Etat parler ainsi à son peuple : « Le rêve béninois prend ainsi corps progressivement grâce aux performances que nous réalisons dans tous les secteurs pour renforcer notre tissu économique et améliorer nos conditions de vie. Nous commençons à acquérir une réelle conscience de nous-mêmes et de nos potentialités ». Outre l’hommage rendu aux héros, Patrice Talon a fait comprendre qu’il ne suffit pas de former ou de formuler les vœux mais de travailler à leur concrétisation. A ce propos, il a laissé entendre que c’est « l’occasion d’apprécier le chemin parcouru, et d’envisager les actions ainsi que les moyens de réalisation de nos vœux ».

 

Eloge à la résilience de l’économie nationale

 

L’instant message de vœux du chef de l’Etat a été saisi par Patrice Talon pour faire l’éloge de la résilience de l’économie béninoise (qui a dû affronter et surmonter deux chocs exogènes : le Covid-19 et la fermeture des frontières par le Nigeria), signe de perspectives heureuses mais également fruit de travail acharné et d’une gouvernance exemplaire. Il s’agit d’un message qui concentre fierté, satisfaction et devoir de maintenir le cap. Comme on peut aussi le voir, Patrice Talon a une notion évidente du collectif. Jusqu’ici, il est vrai qu’il avait toujours fait du peuple le véritable acteur des réalisations faites, en exaltant l’effort collectif. Dans son adresse, il s’est fait encore plus précis et a puisé au sport l’image qui frappe bien. Il a parlé de l’équipe Bénin. Et il a parlé de lui-même comme le capitaine de l’équipe, donc un joueur parmi les autres, mais un joueur qui a la responsabilité de conduire l’équipe à la victoire. Et ce sens de responsabilité s’affirme aussitôt à travers le propos où il affirme d’emblée mesurer  sa responsabilité dans la consolidation des acquis engrangés au cours des cinq dernières années.

 

Abdourhamane Touré 

 

Un discours qui fera date

Le message de vœux du président de la République fera date dans les annales de l’histoire du Bénin. Il est constitué d’un ensemble de phrases fortes qu’il faut enseigner à la jeune génération et les adultes doivent réécouter ou relire de temps à autre pour s’approprier le contenu. Parlant du contenu, Patrice Talon a été empathique. Il a exprimé sa fierté au regard des résultats engrangés, sa gratitude envers ses concitoyens dont il reconnaît le mérite dans les performances réalisées. En témoigne les références faites à l’histoire quand il évoque les héros tels que Béhanzin, Kaba, Bio Guera, et aussi les valeureuses Amazones pour donner un repère à ses compatriotes et surtout montrer que le passé doit inspirer le peuple pour prendre sa place dans le concert des Nations, et lui rappeler qu’il a les ressorts psychologiques dans l’histoire pour relever les défis. A travers ce message de vœux, les Béninois ont découvert et apprécié un président qui est mû par le souci de consolider les acquis de ces 5 dernières années et d’inscrire de façon irréversible le Bénin sur les rails du développement. En un mot, Patrice Talon a exalté les valeurs de son peuple, la passion du service à la nation et sa disponibilité à être à l’écoute de ses concitoyens afin d’amplifier les résultats obtenus pendant le quinquennat finissant. En la matière, la rupture enclenchée et implémentée ouvrira la voie à un nouveau départ qui consacrera définitivement la renaissance du Bénin. Que ce soit le discours sur l’état de la Nation ou le message de vœux prononcés en 72h, les deux textes de grande facture sont prononcés pour fixer les voies de la renaissance d’un peuple avec un commandant en chef qui sait parler à ses concitoyens et qui maîtrise l’aiguillage pour arriver à bon port mais surtout un homme passionné par ce qu’il fait et pour qui l’appel de la République est un devoir sacré.

AT

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here