Le gouvernement prévoit, dans son plan de développement, de planter 50 000 hectares de cacaoyers. L’annonce a été faite le jeudi 22 juillet 2021 par le Directeur de l’Agence de Promotion des Investissements et des Exportations (APIEx), lors d’une rencontre d’échanges entre les acteurs de la filière cacao du Bénin et des experts internationaux du Club « Les chocolatiers engagés ». Selon Laurent Gangbes, le gouvernement veut planter 50.000 hectares de cacaoyers. Le but est de développer la filière cacao au Bénin. « Nous devons être accompagnés par des gens qui ont de l’expérience. Des gens qui sont sur le marché. C’est le marché qui doit guider notre production, nos pratiques. C’est lui qui doit véritablement nous pousser à adopter les pratiques agricoles qui vont nous permettre de décoller au niveau de la filière », a-t-il affirmé. A l’en croire, le souhait de Patrice Talon est de faire du cacao « une filière de production rentable, de faire en sorte que ceux qui y travaillent puissent avoir le juste retour de leurs investissements ». Pour le Président du Club « Les chocolatiers engagés », Daniel Mercier, la rencontre avec les fournisseurs permet d’échanger avec eux sur les variétés de cacao produites au Bénin.

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here