Le débat sur la fin du FCfa et l’avènement de la monnaie Eco qui devrait permettre le 5 janvier 2021 de connaître la position du gouvernement et de l’Assemblée nationale est reporté sine die. En effet, après le rendez-vous manqué du ministre de l’Economie et des finances le 22 décembre 2020 pour les discussions en plénière, c’est le député auteur de la question orale même, Jean-Pierre Babatoundé, qui a brillé par son absence mardi dernier à l’Hémicycle. Du côté de l’Exécutif, tout était prêt cette fois-ci pour combler les attentes de la Représentation nationale à travers les cinq questions posées. Conformément aux dispositions du Règlement intérieur de l’Assemblée nationale en vigueur, le dossier est rangé. Il va falloir donc qu’une nouvelle question orale relative au même sujet soit adressée au gouvernement soit par le même député ou un autre de ses collègues avant que le peuple ne soit situé.

 

Martial Agoli-Agbo (Corresp. Ouémé-Plateau)

Les 5 questions du député Jean-Pierre Babatoundé

 

1- Quelle est la version officielle des faits ?

 

2- Quelle est la position effective prise du gouvernement Béninois dans la déclaration faite par le président ivoirien, le 21 décembre 2019?

 

3- L’Eco est-elle la monnaie de l’Uemoa ou de la Cedeao ?

 

4- Que devons-nous attendre comme caractéristiques de la monnaie Eco ?

 

5- Pourrait-on avoir un tableau comparatif des caractéristiques du FCfa et celles de l’Eco?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here