Le directeur exécutif de l’Ong Association de lutte contre le racisme, l’ethnocentrisme et le régionalisme (Alcrer), Martin Assogba, s’est dit satisfait de la stratégie de riposte à la pandémie du Covid-19 développée par le gouvernement, notamment de son appui financier aux 77 Communes du Bénin. Il l’a fait savoir dans une lettre ouverte en date du 21 septembre 2020 adressée aux maires les invitant à une gestion responsable et transparente des fonds mis à leur disposition. « Aujourd’hui, nous apprenons avec satisfaction que le gouvernement a opéré un transfert de ressources par le mécanisme du Fonds d’appui au développement des Communes (Fadec-Covid-19) au profit des 77 Communes du Bénin en vue de faire face à cette crise sanitaire. Nous saluons ce sens d’écoute du gouvernement et profitons pour appeler les assemblées et les gouvernements locaux à des initiatives pertinentes et innovantes en matière de prévention et de prise en charge de la maladie dans nos villes et campagnes », a-t-il laissé entendre. A travers cette correspondance, Martin Assogba a également appelé de tous ses vœux à une approche décentralisée afin que des actions cohérentes et coordonnées soient menées sur toute l’étendue du territoire national et au plus près des populations. « L’Ong Alcrer prend acte de la mise en place dans certaines communes de comités de gestion de la crise sanitaire auxquels des acteurs de la société civile tels que les Cellules de participation citoyenne (Cpc) sont associées par les mairies. Nous invitons les Communes qui ne l’ont pas encore fait à adopter une démarche participative et inclusive dans la gestion de cette pandémie », peut-on lire. Il a, pour finir, souligné que la maîtrise de la crise sanitaire et le développement d’une résilience face à cette dernière requiert l’engagement de tous.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here