Cette émission spéciale animée par le journaliste Romuald Houhoui a aussi reçu comme invité le chroniqueur François-Xavier Noumon . Selon lui, la mise en place du Front pour la restauration de la démocratie (Frd) est une sorte de chantage que ces acteurs politiques font à la paix, un peu comme ils ont fait lors des Législatives de 2019. « Nous sommes dans un scénario connu. On est dans le même schéma que 2019. On a une opposition qui est totalement dos au mur et dont la stratégie est de faire du chantage à la paix. Elle met  en face des situations intenables, quitte à ouvrir la voie à une sorte d’insurrection populaire », a-t-il informé en éclaireur. Par ailleurs, il a tenu à préciser que cette sortie n’est pas anodine, car intervenant quelques jours après la sortie médiatique de l’ancien président de la Cour constitutionnelle, Théodore Holo. A l’avis de François-Xavier Noumon, Théodore Holo leur a servi de caution intellectuelle pour créer ce front anti-Talon. Ce qui est dommage, car les préoccupations des populations ne sont la prétendue restauration de la démocratie. « Les Béninois veulent avoir de l’eau, de l’électricité, des écoles, des routes. Il est quand même étonnant que ces personnalités, à quelques encablures de la présidentielle, n’abordent pas ces questions lors de leurs sorties », a-t-il déploré.

 

J S B

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here