Le président Patrice Talon vient encore de remporter une victoire. C’est la conviction profonde du Sociologue Gilles Gohy par rapport à la réouverture unilatérale des frontières par le président Nigérian Muhammadou Buhari. Sur l’émission « L’entretien » de la chaîne de télévision E-Télé hier dimanche 20 décembre 2020, il l’a martelé.

« Le Bénin de la Rupture va de succès en succès ». C’est par ces mots que le sociologue Gilles Gohy s’est félicité de la réouverture des frontières du Bénin avec le Nigéria. Selon lui, avec cette crise qui a duré plus de 16 mois, l’économie béninoise a tenu bon malgré les appréhensions que nourrissait l’opinion à l’éclatement de la crise. Et pour tenir ce pari, il a fallu le leadership visionnaire du président Patrice Talon. Cette fermeture pendant 16 mois, a-t-il fait observer, a montré que l’Etat béninois est responsable. Il respecte ses engagements. Mieux, il a refusé le moratoire d’annulation de ses dettes. « Le Bénin est resté digne. Je suis content de cette situation. Elle nous a permis de nous renforcer dans plusieurs domaines. Elle a eu pour impact positif de dynamiser notre système sécuritaire. On est fier maintenant de dire qu’on est Béninois », a-t-il déclaré. Dans cette veine, Gilles Gohy a félicité le peuple béninois qui a su accompagner le Chef de l’Etat. La résilience de l’économie béninoise, a-t-il indiqué, n’a pas été possible sans l’accompagnement des Béninois et Béninoises. « En termes de perspectives, l’invité de Théodule Hounsa et de Angèle Toboula estime qu’il va maintenant falloir envisager la coopération bilatérale avec le voisin de l’Est avec beaucoup plus de respect mutuel. « On a été dans une situation de David contre Goliath. Heureusement que le Nigéria a finalement compris que son voisin peut vivre autrement sans lui. De fait, la lutte qu’il entend mener contre la fraude doit être repensée », a-t-il insisté. Gilles Gohy n’a pas manqué d’apprécier les quatre ans d’exécution du Programme d’actions du gouvernement. A son avis, les fruits ont tenu la promesse des fleurs. « Le Pag, c’est formidable ! Les résultats sont percutants. Le Bénin a profondément changé, et si quelqu’un dit le contraire, il est de mauvaise foi. Le système Talon, c’est l’amorce des réformes avec courage et rigueur. Patrice Talon est le président qu’il faut pour le Bénin », a-t-il confié.

 

Joël Samson Bossou

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here