Les jeunes patriotes du Bénin se sont prononcés, mercredi 17 juin 2020 sur l’actualité sociopolitique de ces derniers jours. Au détour d’une conférence de presse animée à Cotonou, Frédéric Béhanzin, Fred Houénou et Victor Boko ont fait le point des grandes réalisations du chef de l’Etat, Patrice Talon, depuis son avènement au pouvoir. Entourés des militants et sympathisants, les conférenciers se sont réjouis notamment des 74 milliards de francs Cfa débloqués par l’Exécutif pour appuyer les différentes personnes dont les activités sont impactées par la crise du Coronavirus. Selon Frédéric Béhanzin, le timing choisi par le chef de l’Etat pour cette action sociale est le meilleur en ce sens que les idées ont été muries en vue de soutenir la croissance de l’économie nationale. Evoquant le lancement du Programme spécial d’insertion à l’emploi (Psie) destiné à toucher 8000 jeunes sur 5 ans, le jeune patriote pense qu’il s’agit d’un programme novateur qui positionne les entreprises au cœur de l’insertion durable des jeunes candidats à l’emploi. Une action qui selon lui, met la jeunesse au cœur du développement de la Nation. Frédéric Béhanzin, dans son intervention, n’a pas occulté la lutte contre la corruption qui, selon lui, est désormais une réalité au Bénin. Il a par ailleurs encouragé le président Patrice Talon à maintenir le cap pour le bonheur de la population. « Nous sommes fiers d’être Béninois puisque les actions du gouvernement nous rassurent. Nous sommes désormais une Nation engagée vers le développement » a-t-il conclu. Fred Houénou est resté dans la même dynamique que son camarade Frédéric Béhanzin en demandant aux opposants du régime de reconnaitre les efforts qui sont fournis. Pour Victor Boko, la réforme du système partisan a permis un renouvellement de la classe politique avec pour conséquence, la participation de la jeunesse aux instances de prise de décisions dans les partis politiques. « Le Bénin, est un pays qui a amorcé le développement, le pays est en chantier. Les jeunes doivent saisir les différentes opportunités qu’offre le chef de l’Etat et réclamer la continuité de telles initiatives qui en réalité vont en faveur de le postérité », a-t-il laissé entendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here