Les propriétaires des 2646 immatriculés sans dédouanement ont 7 jours courant jusqu’au 14 juillet 2021, pour se rapprocher des services compétents et procéder au versement effectif des frais de dédouanement, faute de quoi ils s’exposeront à la rigueur de la loi. L’ultimatum leur a été donné par le secrétaire général de la présidence, Pascal Irenée Koupaki, dans un communiqué en date du 8 juillet 2021. Lire le communiqué.  

Communiqué de la présidence de la République

Le rapport d’audit sur la gestion de l’Agence nationale des transports terrestres (Anatt), dont le Conseil des ministres du 7 juillet 2021 a rendu compte, fait état de 2.646 véhicules dont les frais de douanes n’ont pas été acquittés mais qui ont été frauduleusement immatriculés.

Par ce communiqué, la Présidence de la République invite instamment les propriétaires desdits véhicules qu’ils ont un délai de 7 jours courant jusqu’au 14

juillet 2021, pour se rapprocher des services compétents et procéder au versement effectif des frais de dédouanement, faute de quoi ils s’exposeront à la rigueur de la loi.

Fait à Cotonou, le 08 juillet 2021

Le Secrétaire général de la présidence de la République,

Pascal I. Koupaki

Ministre d’Etat

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here