Libéré de prison il y a quelques jours pour une réduction de peine dans le dossier malversation foncière et usurpation de titre de géomètre, l’ancien chef de l’arrondissement de Togba (Commune d’Abomey-Calavi), Pierre Gbégnon n’est pas encore au bout de ses peines avec la justice béninoise. Il vient d’être épinglé dans une autre affaire foncière. Escroquerie, c’est le motif principal pour lequel l’ex-Ca devra encore répondre de ses actes devant la justice béninoise. Condamné le 20 août 2020 par le Tribunal de première instance de deuxième classe d’Abomey-Calavi à une peine de 12 mois d’emprisonnement ferme, Pierre Gbégnon a interjeté appel et obtenu sa libération. Mais un autre dossier le rattrape encore et il serait selon nos sources, en garde à vue.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here