Catharina Geertruda Maria Tjoelker-Kleve, ambassadrice du Royaume des Pays-Bas près le Bénin était au cabinet de la ministre de l’Industrie et du commerce dans la matinée du mardi 23 février 2021. Au cœur des échanges entre les deux personnalités, des sujets de grande préoccupation liés aux questions de commerce et d’industrie.

De part sa position stratégique en Afrique de l’Ouest, son capital humain, sa stabilité politique, le Bénin bénéficie d’une attention particulière de la part des Partenaires Techniques et Financiers. La coopération bénino-néerlandaise date de 1972. Le Royaume des Pays-Bas a ouvert son Ambassade à Cotonou en 1994 avec comme pays de juridiction, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Cameroun. Comme dans le secteur de l’eau, le Royaume des Pays-Bas assure le rôle de chef de file des Ptf pour le développement du secteur privé au Bénin. Tjoelker-Kleve a saisi cette occasion pour féliciter le Bénin pour les progrès remarquables enregistrés dans le développement du commerce électronique. Déjà en septembre 2020, la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (Cnuced), après une évaluation avait décerné un satisfecit au Bénin pour les efforts consentis à travers les investissements dans les infrastructures du numérique, une option prise par le Gouvernement pour l’accélération de la croissance et l’inclusion scolaire. Il faut rappeler que Alimatou Shadiya Assouman en sa qualité de ministre de l’Industrie et du commerce, assure la présidence du Comité de pilotage du projet de généralisation de l’usage du commerce électronique au Bénin. Elle n’a pas manqué de saluer le niveau d’industrialisation du Royaume des Pays-Bas. Elle a par ailleurs, rappelé l’engagement du gouvernement béninois pour le développement industriel. Avec l’avènement de la Zone de Libre-échange continentale africaine (Zlecaf), le Gouvernement a pris des mesures pour accélérer le processus d’industrialisation de notre pays afin de rendre compétitif le marché béninois dans ce nouvel espace communautaire. Pour rappel, l’Accord créant la Zlecaf a vu le jour le 21 mars 2018 et est entré en vigueur le 30 mai 2019 avec pour objectif, la création d’un marché unique pour les marchandises, les services et la circulation des personnes pour l’approfondissement de l’intégration économique de l’Afrique. Le Bénin a adhéré à l’Accord de la Zlecaf le 07 juillet 2019 mais ne l’a pas encore ratifié.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here