Les responsables de France volontaire, de l’Office béninois du service des jeunes volontaires (Obsvj), et autres acteurs du bénévolat se sont retrouvés mardi 8 décembre 2020 à Cotonou. L’objectif était non seulement de célébrer la Journée internationale des volontaires, mais de consolider leurs efforts aux fins d’aller davantage à la rescousse des personnes vulnérables. Ainsi, cette célébration qui a pour thème « Ensemble, c’est possible grâce au volontariat » traduit la portée du volontariat et la reconnaissance des volontaires comme indispensables face aux défis auxquels le monde est actuellement confronté. Selon Bruno Anagonou, directeur adjoint de cabinet du ministre des Petites et moyennes entreprises et représentant le ministre Modeste Kérékou, ce thème met en valeur la contribution de l’action des volontaires et des bénévoles pour la réalisation des Objectifs du développement durable. A l’en croire, grâce au volontariat, il est entre autres, possible de développer et de valoriser le potentiel humain, de faire face aux crises de toutes sortes et de faire tomber les barrières infranchissables. Prenant la parole, Eugène Some, représentant national France volontaire, a laissé entendre que pour la crise sanitaire liée au Covid-19, l’action des volontaires est cruciale avant d’inviter les acteurs à un engagement ferme. Au dire de José Harman Wabo, représentant résident adjoint du Pnud, cette édition offre à nouveau l’occasion pour le monde entier d’apprécier à sa juste valeur le volontariat et d’exprimer de la gratitude à l’endroit des volontaires où qu’ils se trouvent.

 

Benjamin N. Douté

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here