La descente surprise du président Patrice Talon, hier mardi 3 novembre 2020 sur les chantiers de quelques marchés secondaires en construction à Cotonou n’a laissé personne indifférent. C’est le cas du conseiller juridique et analyste politique, Julio Tomètin. Interrogé par Océan Fm pour savoir si c’est une réponse du président de la République aux doléances des femmes après leur marche du samedi 31 octobre 2020, il a fait savoir que le président de la République a voulu démontrer combien de fois il est proche de sa population. Lire ci-dessous, l’intégralité de sa déclaration.

« Je dirai plutôt que c’est une réponse à la lecture politique faite par le chef de l’Etat et son entourage notamment sa direction de communication relativement à cette marche. A travers cette descente, le chef de l’Etat a voulu démontrer combien il est proche de sa population, combien de fois, il est toujours admiré, combien de fois, il peut faire soulever les masses rien que par son passage. Contrairement à ce que les voix officielles ont annoncé, soit disant que c’était pour une visite de chantiers, la lecture des vidéos et des images laisse carrément voir le contraire. Au nombre de ceux qui étaient autour du chef de l’Etat, on peut voir deux ou trois ministres, des directeurs, des conseillers techniques, des chargés de mission. Il y a même le Directeur de la communication en la personne même de Wilfrid Léandre Houngbédji. Ce n’est pas une sortie anodine. Ce n’est pas une sortie que le chef de l’Etat a l’habitude parce que vous le savez aussi, pour les visites du genre, il a sa manière de faire. C’est un homme d’une très grande discrétion. Ce n’est pas pour la première fois qu’il fait des sorties. S’il a choisi cette forme aujourd’hui, c’est carrément dans une posture politique qu’administratif ou de gestion. C’est un véritable test de popularité et je peux dire que ce coup politique a été une réussite en ce sens que de manière inopinée, vous voyez un peu l’effervescence qu’il y a eu autour, l’effet que cela a eu au sein de l’opinion nationale. C’est un beau coup politique. On ne peut pas le nier.

En ce qui concerne sa tenue, on peut dire que le chef de l’Etat nous a surpris encore une fois comme à son habitude. Il a mis une tenue qui ressemble à celle révolutionnaire. Au temps de la Révolution, les militaires se mettent en treillis. Ceux qui n’étaient pas militaires à la base, choisissent une tenue qui s’apparente à celles de combat. Ce que les gens ont appelé sur les réseaux sociaux tenue de combat. On a même lié cela aux tenues que portaient les révolutionnaires comme Fidèle Castro. Est-ce que c’est une tenue de combat, je dirai peut être pas non. Le chef de l’Etat a voulu montrer une autre posture de sa personnalité. Nous l’avons souvent vu en veste très stylé. Il a aussi l’habitude des boubous, des tenues Goodluck. C’est la première fois que nous le voyons dans une tenue comme celle-là. Est-ce une tenue de combat, les jours à venir, nous édifieront certainement. En termes de tenue de combat, on se demande également si le chef de l’Etat est en train de donner une réponse au parti Bloc républicain qui l’a désigné, il y a de cela une semaine comme son candidat unique. Peut être que oui. Le chef de l’Etat serait en train de leur dire qu’il est prêt pour le job, pour le combat. Il est prêt pour la bataille, la Présidentielle de 2021. Il est prêt pour les 5 prochaines années. Donc, les jours à venir, nous édifierons davantage sur les tenants et les aboutissants de cette sortie que nous avons vu ce jour »

 

Propos recueillis par Angèle Toboula

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here