Angelo Houssou change de grade avec 4 autres de ses collègues magistrats. Il a été promu par décret n°2020-512 du 28 octobre 2020 portant avancement en grade de magistrats. Ancien juge du 6ème cabinet d’instruction du Tribunal de première instance de première classe de Cotonou, le magistrat Angelo Houssou a été promu au grade A1-8. Sa promotion, selon le décret, prend effet à compter du 19 avril 2017. Elle a été prononcée sur proposition du ministre de la Justice et de la législation après avis du Conseil supérieur de la magistrature en date du 11 juin 2020. Cela, consécutivement à son inscription à titre régulier au tableau d’avancement, conformément aux dispositions de l’article 55 de la loi n°2001-35 du 21 février 2003 portant statut de la magistrature, telle que modifiée et complétée par les lois n°2018-33 du 5 octobre 2018 et n°2019-12 du 25 février 2019. Parmi les autres magistrats promus, figure Jacob Fidégnon. Ce dernier a été promu au grade A1-8 et sa promotion prend effet à compter du 3 février 2018. Les trois autres magistrats, Edouard Ignace Gangny, Mouka Jules Chabi et Delphin Chibozo sont tous promus au grade A1-11. La promotion du magistrat Edouard Ignace Gangny prend effet à compter du 17 juin 2017. Celle du magistrat Mouka Jules Chabi entre en vigueur à partir du 5 avril 2018. Le magistrat Delphin Chibozo est promu à ce grade à partir du 24 août 2018. Déjà à la retraite, la liquidation de la pension de retraite du magistrat Chibozo, lit-on dans le décret, sera effectuée sur la base du grade acquis en vertu du décret n°2020-512 du 28 octobre 2020 portant avancement en grade de magistrats. Pour rappel, le magistrat Angelo Houssou est devenu célèbre après ses ordonnances dans les affaires tentative d’empoisonnement de l’ex-président Boni Yayi et tentative de coup d’Etat.

L.A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here