Les agents électoraux de la Commission électorale nationale autonome (Céna) ont été sensibilisés mardi 23 mars 2021 sur leur responsabilités et rôle dans le cadre du scrutin du 11 avril. C’était à la faveur d’une journée de formation tenue Dassa.

Permettre à ces agents électoraux de la Commission électorale nationale autonome (Céna), d’avoir les connaissances indispensables pour former en retour les coordonnateurs  d’arrondissement, leurs assistants et les membres des postes de vote. C’est l’objectif visé par cette journée de formation initiée par la Céna à l’endroit de ses agents. Pour le président de la Céna, Emmanuel Tiando, il s’agit, d’une opération qui représente de nombreux défis à relever pour éviter les nombreuses critiques faites à la Céna à, l’issue de chaque scrutin notamment, le mauvais remplissage des documents électoraux, la mauvaise compilation des résultats, la confusion dans la transmission des documents, le refus de remettre les feuilles de dépouillement ou de compilation aux représentants des candidats, le comportement discourtois vis-à-vis des électeurs. Présent à cette rencontre, le représentant du maire de la ville de Dassa, Saturnin Adjinda, a déclaré que cette formation est un pas décisif dans l’organisation de cette élection dont l’enjeu est de taille. Pour finir, il  a invité les participants à l’assiduité pour un bon déroulement de l’élection présidentielle. Au cours de cet atelier de formation, les participants ont eu droit à plusieurs communications. Il s’agit entre autres du rôle et responsabilité des agents électoraux, et des sanctions inhérentes à une erreur commise par les agents électoraux dans le déroulement de l’élection présidentielle.

 

L. A

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here