Les élus du Bloc républicain (Br) vont parrainer d’autres candidats l’élection présidentielle de 2021 à part le président Patrice Talon. La déclaration a été faite sur la chaîne E-Télé dimanche 1er novembre 2020 par le député de la 10ème circonscription électorale, André Okounlola.

C’est désormais clair ! Candidat du Bloc républicain pour la Présidentielle de 2021, le président Patrice Talon n’aura pas systématiquement le parrainage de tous les élus de cette formation politique. Le député André Okounlola a été ferme à ce sujet ce dimanche 1er novembre 2020 sur l’émission « L’entretien » de la chaîne de télévision E-télé. Selon lui, pour donner la preuve que le parrainage n’est pas une affaire d’exclusion, cette formation politique entendaccorder des parrains à d’autres candidats demandeurs. Cela, pour diversifier les candidatures. « Le parrainage est un acte républicain d’élu pour diversifier les candidatures. Ce n’est pas parce que le Bloc républicain a choisi Patrice Talon qu’il va lui donner tous ses parrains et laisser les autres sur le quais de la gare », a-t-il fait savoir. L’invité des journalistes Angèle Toboula et Théodule Hounsa, pour rassurer les autres forces politiques ne disposant d’aucun élus, a confié que le président Patrice Talon fait de la diversité des candidatures une question d’honneur. « Patrice Talon a dit que s’il est le seul candidat, il n’ira pas aux élections », a-t-il insisté. Le député de la 10ème circonscription électorale, André Okounlola, a aussi abordé d’autres sujets, notamment la gouvernance sous le Nouveau départ. A son avis, le Chef de l’Etat, à travers ses différentes réformes, est en train de mettre le Bénin sur les rails du développement. Et il faut maintenir le cap en lui accordant un second mandat. Raison pour laquelle le Bloc républicain a préféré valider sa candidature. « Patrice Talon est un homme de rigueur. Il est courageux. C’est grâce à lui que le Bénin est classé parmi les pays à revenu intermédiaire. Donnons-lui la chance de faire un second mandat pour qu’il continue ses œuvres », a-t-il souhaité.

 

Joël Samson Bossou

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here