Home ACTUALITE Environnement Libération de la bande côtière pour la plantation de cocotiers:Un véritable casse-tête...

Libération de la bande côtière pour la plantation de cocotiers:Un véritable casse-tête pour les riverains

0
547

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet de plantation de cocotiers le long de la bande côtière, certains riverains peinent à libérer l’espace situé à la plage de Fidjrossè suite à l’ultimatum du ministre du Cadre de vie et du développement durable. Ces derniers ont confié à une équipe de notre rédaction qui est descendue sur le terrain hier, mardi 11 mai 2021, qu’ils ne savent pas où aller.

Après près de cinq années d’informations et de sensibilisation, le gouvernement va procéder dès le vendredi 14 mai 2021, à la libération de la plage allant de la résidence de Marie Stella au carrefour Adounko, traversant les quartiers Fiyégnon, Fandji et Togbin. Conscients qu’ils doivent libérer le périmètre, les riverains plaident : « Pour l’heure, nous ne savons pas encore où aller ». Pour eux, c’est un véritable casse-tête. C’est le cas de Gérard Hounhoui qui estime que le pêcheur doit rester au bord de la berge lagunaire. Il se demande alors où rester pour jouir de son métier. Fabrice quant à lui, espérait avoir encore plus de temps. Mais face à l’injonction faite, il réfléchit à sa prochaine destination. Il affirme que concernant le déguerpissement, il y a certains étudiants et élèves qui pratiquent des activités à la plage. Selon lui, ils trouveront un endroit où habiter puisqu’ils ont déjà entamé les démarches pour atteindre le but. Ces riverains sont convaincus qu’ils n’ont aucun droit sur l’espace. Néanmoins, ils font quelques doléances. Barthélémy, un père de famille demande un peu plus de temps pour que ses enfants finissent l’année scolaire 2020-2021. Mireille, pour sa part, demande que le gouvernement proroge le délai de libération, le temps que ses enfants aillent aux examens nationaux. Rappelons que les habitations à casser ont été marquées d’une croix. Une forte délégation du Ministère du cadre de vie et du développement, du Ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche, accompagnée d’agents de la Police républicaine, a effectué une descente sur le site hier.

 

Sandra Cakpo (Stag)

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here