(Un taux de croissance de +2% en 2020, contre -1% pour les pays tournés vers les services)

Le Sommet de Paris sur la relance des économies africaines après la pandémie du Covid-19 s’ouvre ce mardi 18 mai 2021 au Grand palais éphémère. Pour rester coller à cette actualité, l’émission « Le débat » du lundi 17 mai 2021, de la télévision France 24, a reçu plusieurs invités dont l’ancien premier ministre béninois Lionel Zinsou. Selon le co-fondateur de la banque panafricaine d’affaires Southbridge, le Bénin a une économie extraordinaire au regard de ses performances malgré les effets de la crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19.

L’ancien premier ministre continue de décerner une fière chandelle à l’économie béninoise sous le président Patrice Talon. Lionel Zinsou a apprécié sa résilience à la pandémie du Covid-19 ; ceci dans le cadre du Sommet de Paris sur la relance des économies africaines lundi 17 mai 2021. Invité sur France 24, le co-fondateur de la banque panafricaine d’affaires Southbridge a confié que l’économie béninoise est extraordinaire. Le pays a moins de problème économique que les pays invités à ce sommet de Paris convoqué par la France. « Mon pays le Bénin a une économie extraordinaire. Lorsque nous (Bénin) étions à un taux de croissance de +2% au troisième trimestre de 2020, il y a au même moment d’autres pays africains qui étaient à -1% », a témoigné l’ancien collaborateur du président Yayi Boni. En effet, l’invité de la journaliste Claire Bonnichon a précisé que la récession économique africaine est essentiellement liée à l’effondrement du coût des matières premières telles que le cuir, le pétrole, le fer etc. Les pays comme le Bénin qui n’étaient pas dépendants du prix des matières premières minérales ont été résilients à la pandémie contrairement à ceux qui ont été plus affectés car plus tournés vers les services. Quand on sait que Lionel Zinsou est un ponte de la finance internationale et que ses analyses sont demandées et appréciées, son constat est un véritable désaveu pour les adversaires du régime Talon, qui peignent la gestion de la pandémie par le gouvernement. Cette appréciation de Lionel Zinsou est d’autant plus surprenante, que nul ne peut dire que c’est une personnalité inféodée au régime de Patrice Talon. Est-ce que cela suffira à faire taire ces attaques oiseuses et mal placées contre le Nouveau départ? On ne saurait le dire. Cependant, force est de constater que le passage de l’ancien Premier ministre sur France 24 est un camouflet pour l’ex-Argentier national, Komi Koutché, qui vendredi 14 mai 2021, sur Rfi, a fait feu de tout bois pour dénigrer la gestion du président Talon. Lionel Zinsou, comme une réponse du berger à la bergère, vient de détruire l’œuvre du nouveau docteur en finance qui se la coule douce aux Etats-Unis.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here