Les coordonnateurs des programmes nationaux de lutte contre la tuberculose, les chefs des laboratoires nationaux et supra-nationaux de référence pour la tuberculose de l’Afrique de l’Ouest et du Centre tiennent leur réunion annuelle. Démarrée mardi 23 février à Cotonou sous la présidence du secrétaire général du Ministère de la santé, Ali Imorou Bah Chabi, cette rencontre qui consacre deux réunions prendra fin samedi 27 février 2021.
La 2ème réunion annuelle de revue du projet régional de Warn-Carn-Tb et la 5ème réunion annuelle des gestionnaires des programmes nationaux de lutte contre la tuberculose ont réuni plusieurs acteurs du système sanitaire, notamment des coordonnateurs des programmes nationaux de la lutte contre la tuberculose, des chefs des laboratoires nationaux de référence et supra-nationaux pour la tuberculose en Afrique de l’Ouest et du Centre. L’objectif poursuivi par les participants venus de 27 pays d’Afrique et du monde est de faire le bilan des activités menées dans le cadre du projet Tb-Lab, de discuter de la surveillance et de la gestion des activités et de la sécurité des médicaments, de la tuberculose au sein de Warn-Carn-Tb. Ce sera également une occasion pour ces derniers de faire le bilan des activités de Warn-Carn-Tb, et de discuter de l’impact du Covid-19 sur la lutte contre la tuberculose. « Au cours des cinq jours d’intenses activités, les participants vont suivre des exposés théoriques, des discussions et des travaux de groupes. Je souhaite qu’au terme de ces travaux, des délibérations sortent et permettent de lutter davantage contre la tuberculose », a déclaré Raoul Saïzonou, représentant de l’Oms résident au Bénin. Selon Ali Imorou Bah Chabi, secrétaire général du Ministère de la santé, ce creuset régional s’est donné pour mission depuis plus de 5 ans la facilitation des efforts de coordination des stratégies afin de faire de l’éradication de la tuberculose une réalité dans les régions de l’Afrique de l’Ouest et de celles du Centre. De sa déclaration, on y note une nécessité de synergie d’actions et une marche coordonnée et collective vers des solutions régionales pour la lutte contre cette maladie. Il a invité les participants à travailler aux fins de sortir de ladite réunion avec des perspectives et recommandations concises et une feuille de route précise pour la mise en œuvre des prochaines activités du réseau.
Benjamin N. Douté

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here