Plus un jour ne passe sans que les Douanes béninoises ne fassent des prouesses grâce à  l’efficacité prouvée des unités d’intervention rapide Atlantique-Littoral, Ouémé-Plateau et Mono-Couffo. Cette fois-ci, c’est la presse internationale, notamment la Bbc, qui en parle à travers un bon reportage.

Les réformes douanières initiées sous l’impulsion du président Patrice Talon depuis 2016, portent leurs fruits. Surtout la lutte réussie contre les faux  médicaments séduit les médias internationaux. En témoigne le sérieux reportage diffusé  il y a quelques jours par la Bbc sur les prouesses des douanes béninoises.  C’est un véritable témoignage et une reconnaissance des mérites des hommes de Charles Inoussa Sacca Boco, Dg douanes, qui œuvrent inlassablement tous les jours pour l’augmentation des recettes douanières. Par ailleurs, pour les journalistes de Bbc, la chaîne internationale anglaise, cette lutte contre les faux médicaments est salutaire à plus d’un titre, puisqu’elle contribue à la bonne santé des populations. En effet, depuis 2016 la traque des médicaments contrefaits a drastiquement fait baisser le taux de maladies mortelles à la cause souvent inexpliquée. Ce qui met aussi au pinacle le Bénin, selon ce reportage, c’est d’avoir  réussi à progressivement fermer les canaux par lesquels les trafiquants inondent les marchés locaux, notamment à travers les frontières poreuses qui entourent le Bénin. Raison pour laquelle le gros du trafic n’existant plus au Bénin, le marché international de Dantokpa  est complètement débarrassé de ces produits prohibés et toxiques. Du coup, il est aujourd’hui de plus en plus difficile d’inonder les pharmacies et autres officines de médicaments venus notamment de l’Inde et de la Chine par le Nigeria ou les autres pays frontaliers. Parmi les produits les plus traqués et brûlés par les services compétents au Bénin, il y a souvent le « Tramadol ».  Mais, avec la pandémie du Coronavirus, la lutte contre les faux médicaments a pris une nouvelle tournure. Les Douanes béninoises ont pu appréhender plusieurs tonnes de masques, communément appelés cache-nez, malgré la radicalisation des méthodes chez les trafiquants. Au total, 200 milliards de dollars de faux médicaments circulent dans le monde par an dans 145 pays.  Mais avec la  lutte qui s’est intensifiée et se mène avec acharnement,  307 millions de kg de faux médicaments ont été saisis, l’année dernière, dont 99,5% en Afrique de l’Ouest et en Afrique centrale.

Wilfrid Noubadan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here