Le chef de l’Etat est décidé à combattre sous toutes ses formes l’insécurité et le terrorisme. Il a réitéré cet engagement lors de son discours à la Nation dans le cadre de la célébration du 61ème anniversaire de l’indépendance du Bénin.

La sécurité des personnes demeure une préoccupation majeure pour le chef de l’Etat. Il est revenu sur la question dans son discours à la Nation, le samedi 31 juillet 2021, et a annoncé de mesures fortes. Il s’agit du maintien et du renforcement des mesures prises dans le cadre de la lutte contre l’insécurité et le terrorisme. En effet, pour garantir la sécurité sur l’ensemble du territoire national, le président Patrice Talon et son gouvernement ont initié un certain nombre de réformes à savoir la création de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet), la fusion de la Gendarmerie et de la Police nationale pour plus d’efficacité et le renforcement de l’effectif des forces de sécurité et de défense. D’autres approches seront également élaborées pour combattre jusqu’à leur dernier retranchement les vils individus qui troublent la quiétude des paisibles citoyens et le développement du pays. Autant de mesures prises par le gouvernement Talon pour lutter contre l’insécurité et le terrorisme. Au-delà de ce renforcement, il s’agira pour Patrice Talon de mener une lutte sans merci contre l’insécurité et le terrorisme qui troublent la quiétude des Nations et compromettent leur développement. A cet effet, des appuis seront apportés aux différentes structures chargées de garantir la sécurité des personnes et des biens. Pour rappel, le mécanisme mis en place pour lutter contre ces fléaux, a, entre autres, permis d’interpeller de présumés trafiquants de stupéfiants et autres instigateurs et fauteurs de trouble lors de la Présidentielle d’avril 2021.

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here