Les Ecureuils du Bénin ne participeront pas à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (Can) Cameroun 2021. Face à la Sierra Leone, hier mardi 15 juin 2021, au Stade Général Lansana Conté de la Guinée Conakry, les poulains de Michel Dussuyer ont raté leur qualification. Ils se sont fait battre par les Leone stars qui s’offrent ainsi la 24ème place des Nations qualifiées pour la grand-messe continentale du football.

1-0, c’est le score du match Sierra Leone-Bénin comptant pour la dernière journée des éliminatoires Can Cameroun 2021. Le but suicidaire qui a mis fin à l’espoir de tout un peuple a été marqué à la 20ème minute de jeu sur un penalty concédé par le capitaine Khaled Adénon en pleine surface de réparation. Malgré la nouvelle configuration de la Can qui rehausse le nombre de pays participants à 24, le Bénin ne sera donc pas de l’expédition camerounaise. Les Ecureuils suivront la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations à la télévision. Au-delà du penalty transformé par Kei Kamara et qui a permis à la Sierra Leone de se mettre à l’abri de tout calcul, le jeu produit par les Ecureuils n’a pas été à la hauteur des attentes. Le 4-4-2 du coach Michel Dussuyer dès le coup d’envoi de la rencontre n’a pas permis à l’équipe de dominer le jeu. Malgré la frappe gauche cadrée de Jordan Adéoti à la 5ème minute, le pressing sur le camp adverse et les remplacements opérés par le sélectionneur, les 7m32 du gardien sierra-léonais sont restés inviolables du début jusqu’à la fin de la rencontre. Le Bénin rate ainsi sa 5ème qualification en faisant éliminer par une modeste équipe de la Sierra Leone pourtant diminuée avec le réajustement de son effectif du fait des tests Covid qui ont révélé 6 joueurs positifs au Coronavirus.

Serge Adanlao  

Michel Dussuyer : « Nous sommes extrêmement déçus »

« C’est une grande déception pour nous tous, après le résultat du match. C’est la réalité aussi du terrain. Félicitations aux joueurs, au staff technique de la Sierra Leone pour leur travail. Maintenant, nous on a beaucoup de regrets, évidemment par rapport au parcours dans ses éliminatoires. Je pense aujourd’hui qu’on est marqué. On est aussi redescendu sur terre parce que j’avais dit qu’une non-qualification serait un coup d’arrêt…Aujourd’hui, nous sommes extrêmement déçus ». 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here