La ministre du Numérique et de la digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a mis en service hier jeudi 17 décembre 2020, le Réseau béninois d’éducation et de recherche (Rber) à l’Ecole normale supérieure (Ens) de Porto-Novo et à l’Institut de mathématiques et de sciences physiques (Imsp) de Dangbo. Occasion pour l’autorité ministérielle d’échanger avec les apprenants desdites universités.

Après les sites de de la Faculté des sciences de la santé (Fss) de Cotonou et de l’Ecole nationale d’économie appliquée et de management (Eneam) à Cotonou, l’Ecole normale supérieure (Ens) de Porto-Novo et l’Institut de mathématiques et de sciences physiques (Imsp) de Dangbo ont été dotés du Réseau béninois d’éducation et de recherche (Rber). Véritable levier pour la généralisation des usages numériques par l’éducation, la recherche et la formation le Rber fournit des services tels que l’accès à internet sur les campus, la téléphonie sur Ip pour le personnel administratif et la vidéoconférence. Mettant en service ces outils de recherche, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a fait savoir que le Rber a pour but d’appuyer la collaboration en matière d’enseignement, d’apprentissage et de recherche. Elle avance qu’il a été possible grâce à son adhésion au Réseau éducation et de recherche de l’Afrique de l’Ouest et du Centre (Wacren). Cela, afin de faciliter une collaboration mondiale de la communauté universitaire et un accès universel aux ressources éducatives numériques. Avant l’intervention de la ministre du Numérique et de la digitalisation, Serge Adjovi, directeur de l’Agence pour le développement du numérique a levé un coin de voile sur cette initiative gouvernementale. Selon lui, le Rber est une infrastructure de dernière génération déployée par l’exécutif en vue de permettre aux sites universitaires et centres de recherche de disposer d’une connexion fiable pour le partage et la diffusion du savoir. « Le Rber va permettre dans sa première phase à dix sites universitaires et centres de recherche publics d’accéder à des ressources pédagogiques de sources nationales, régionales et internationales », a précisé Serge Adjovi. Après avoir enregistré les doléances des étudiants de l’Ens de Porto-Novo et de l’Imsp de Dangbo, Aurélie Adam Soulé Zoumarou a exhorté les bénéficiaires à un usage utile et responsable de l’infrastructure. Le Reber vise à apporter du haut débit sur les campus universitaires, installer des points d’accès wifi à différents endroits sur les campus, interconnecter les universités et les centres de recherche entre eux et équiper les universités en matériels de visioconférence.

 

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here