Le Bénin disposera dans les tout prochains jours d’une école de la fibre. La décision a été prise à l’issue du Conseil des ministres hier mercredi 19 août 2020. A cet effet, il a été donc autorisé la mise en œuvre du projet sur le site de l’ex-Ecole supérieure des télécommunications du Bénin.

Une école de la fibre optique sera bientôt érigée au Bénin. Dans la perspective de la création de cette école, le gouvernement avait autorisé la réalisation des études de faisabilité lors du Conseil des ministres du 24 décembre 2019. Elle a permis de faire une analyse précise des besoins et conditions de démarrage, notamment sur la base des attentes des entreprises du secteur des Technologies de l’information et de la communication (Tic), en matière de compétences dans les métiers de la fibre optique. L’étude a également procédé à une analyse de l’offre de formation existante dans le domaine, au Bénin et dans la sous-région. Celle-ci révèle que les formations disponibles actuellement rassemblent des savoirs théoriques mais que la formation spécifique basée sur des apports pratiques, professionnalisant et de courte durée, n’existe pas et constitue une nécessité pour satisfaire les attentes dans ce domaine. Cela témoigne de la justesse et de la pertinence de cette initiative du gouvernement du président Talon car au vu de l’existant, cela constitue une nécessité pour satisfaire les attentes dans ce domaine. Par le biais de cette initiative sur la cohérence des décisions et actions du gouvernement, il est évident que l’ambition du gouvernement de faire du Bénin, le quartier numérique de la sous-région peut être confrontée à un obstacle majeur notamment l’absence de personnel qualifié qui risque de compromettre la maintenance des infrastructures, une fois les travaux achevés. Or, il faut se rappeler que depuis 2016, le gouvernement a mis en œuvre un vaste programme de déploiement de la fibre optique à travers le pays. Ce programme de déploiement de la fibre optique vise à créer les conditions de développement de l’Internet haut et très haut débits au Bénin. L’idée de création de cette école de la fibre optique est donc un chaînon qui vient consacrer l’idée d’un projet intégré en matière du numérique lorsqu’on jette un coup d’œil aux investissements massifs dans ce domaine et sur les ambitions. C’est la preuve que le gouvernement du président Patrice Talon est dans l’anticipation. Cela montre sa clairvoyance et son sens d’anticipation qui a tout de suite pris la mesure de cet obstacle, flairé l’opportunité de l’instauration d’une telle formation. Enfin,  par la création de cette école de la fibre optique, le gouvernement offre aux jeunes béninois et à la sous-région des opportunités de formation et surtout l’adéquation formation-emplois nouveaux.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here