Le Fonds national de microfinance (Fnm) constate que des personnes mal intentionnées proposent des services d’octroi du Microcrédit Alafia dans le but d’arnaquer les pauvres populations. Dans un communiqué rendu public, le Directeur général, Abdou Rafiou Bello, dénonce la pratique. Il informe les populations que le Microcrédit Alafia est une activité du Fnm mise en œuvre par 14 Systèmes financiers décentralisés régulièrement agréés. Il s’agit de: Alide, Padme, Finadev, Pebgo-Bethesasda. Sia N’son, Mutuel Le Défi, Modec, Msfp, Mdb, Iamd-Microfinance, Comuba, Africa-Finances, Cesca, Cfad. Le montant des crédits octroyés par bénéficiaire est compris entre 30 000 et 50 000 FCfa au  maximum. « En dehors des frais de dossiers et de formation s’élevant à 400 FCfa et des frais d’assurance compris entre 360 et 600 FCfa, plus aucune autre somme n’est exigée. « Un numéro vert 7320 est mis en place pour tout besoin d’information et les plaintes des populations. La Direction générale du Fnm en appelle à la vigilance des populations afin d’éviter de se faire arnaquer par de vils individus avides du gain facile », peut-on lire dans le communiqué.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here