Une délégation gouvernementale était au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoucou Maga (Cnhu-Hkm) le jeudi 31 décembre 2020. L’objectif de la descente effectuée par les ministres de la Santé, Benjamin Hounkpatin, des Affaires sociales et de la microfinance, Véronique Tognifodé et de l’Economie et des finances, Romuald Wadagni, est d’aller régler entièrement la situation de 38 malades qui sont gardés pour non-paiement des frais de leurs soins. De sources bien informées, ces patients sont issus de la cardiologie, de la chirurgie pédiatrique, de la Cugo, de la néphrologie, de la traumatologie, de l’Orl, de la pédiatrie, de l’urologie, de la chirurgie viscérale et des urgences. En dehors du Cnhu-Hkm, le président de la République, Patrice Talon, a demandé de faire le point dans tous les hôpitaux et centres de santé du pays. Ce qui a été fait et il a ordonné que l’Etat règle les frais afin que les intéressés rentrent chez eux pour fêter en famille. Le ministre de l’économie et des finances, Romuald Wadagni a déjà fait l’essentiel et, tous les frais ont été réglés. Les intéressés sont effectivement rentrés chez eux. Cet acte du gouvernement qui intervient à la veille du nouvel an n’est pas la première. Pour rappel, le même geste avait été posé à la veille du 1er août dernier où des patients issus de familles démunies avaient été libérés après le règlement de leurs factures. L’action très appréciée des bénéficiaires, intervient quelques jours après la publication d’une liste de patients gardés au Cnhu-Hkm pour n’avoir pas pu solder les frais de soins.

 

Serge Adanlao

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here