Quatre conseillers de de la 5ème mandature de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) dont le vice-président Souleymane Ashanti et Marie-Richard Magnidet font leur entrée dans le cercle restreint de l’Ordre national du Bénin. La cérémonie qui a consacré un nouveau titre à ces personnalités de la presse, a eu lieu hier, 4 mai 2021 au siège de la Grande chancellerie à Cotonou.

Commandeur de l’Ordre national du Bénin. C’est la distinction honorifique que les quatres conseillers à la Haac dont le vice-président Souleymane Ashanti et Marie-Richard Magnidet ont reçue comme signe de la richesse d’un parcours de vie, d’un acte de courage, de bravoure ou de générosité. En effet, cette décoration qui n’est pas un acte ordinaire ou anodin, retrouve son sens dans la récompense de l’Etat des « mérites éminents ». La grande chancelière Koubourath Osséni a expliqué à cet effet qu’une cérémonie de remise de distinction dans l’Ordre national du Bénin est toujours important. « Un événement important tant pour l’administration de la Grande chancellerie d’Ordre national du Bénin que pour les heureux récipiendaires que vous êtes ce soir.  L’Ordre national du Bénin récompense les mérites éminents. Ces mérites prennent des formes les plus diverses. Considéré comme l’emblème national, l’Ordre national du Bénin a pour vocation de mettre en avant les visages du Bénin, le creuset républicain et le reflet de notre époque», a dit la grande chancelière. Pour Koubourath Osséni, la distinction honore l’esprit civique béninois et le sens de l’intérêt commun.  Il honore également, a-telle ajouté, des femmes et hommes militaires, civiles auteurs de services exceptionnels nettement caractérisés. L’un des heureux du jour, Marie-Richard Magnidet n’a pas mâché ses mots de gratitude et de reconnaissance. Pour lui, c’est un sentiment de joie qui l’anime, parce qu’on est toujours heureux de savoir que la Nation est reconnaissante envers soi. « S’il y a quelqu’un à remercier en première, c’est d’abord le chef de l’Etat qui a accepté que nous soyons admis dans l’Ordre national du Bénin. Je remercie les autres conseillers, de même que les membres de l’administration de la Haac. Ces derniers nous ont aidés à accomplir loyalement notre mission et à être ici pour bénéficier de cette distinction », a-t-il reconnu. Pour le journaliste et promoteur d’organe de presse, le travail bien fait est toujours récompensé. « Si on travaille bien, les résultats sont toujours là. Il faut toujours travailler et s’attendre nécessairement aux récompenses. Lorsqu’on fait bien son travail, on a une satisfaction morale. Ensuite, le reste vient. Le travail d’abord et le travail très bien fait», a conseillé Marie-Richard Magnidet. Signalons qu’il est distingué au même titre que trois autres conseillers de la 5ème  mandature de la Haac dont le vice-président Souleymane Ashanti et Pascal Zantou. Le porte-parole des récipiendaires, Pascal Zantou, a particulièrement reconnu ce geste de l’Etat béninois. Il n’a pas manqué de saluer les familles respectives des distingués qui ont d’une manière ou d’une autre oeuvré pour que cette distinction soit effective.

 

Abdourhamane Touré

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here