Les fédérations, ligue et associations sportives organisent des compétitions sportives sans que les conditions minimales nécessaires et indispensables de couvertures sécuritaire et sanitaire contenues dans les cahiers de charges ne soient remplies. Pour que force reste à la loi, le ministre des Sports, Oswald Homéky rappelle à l’ordre les responsables sportifs. Lire la note circulaire rendue publique à cet effet.

Note circulaire

 

Objet: Rappel des conditions sécuritaires et sanitaires d’organisation des compétitions sportives.

 

Il m’a été donné de constater qu’en dépit des prescriptions contenues dans les cahiers de charges et en violation de celles-ci, des compétitions sportives se déroulent dans diverses disciplines sans que les conditions minimales nécessaires et indispensables de couvertures sécuritaire et sanitaire n’aient été réunies au préalable.

Cet état de chose qui met en danger la vie des sportifs et du public ne saurait perdurer, alors même qu’une dynamique de professionnalisation du secteur est en cours dans notre pays.

Je viens donc par la présente rappeler à l’attention de toutes les fédérations, ligues et associations sportives qu’il est formellement interdit d’autoriser, d’organiser ou de laisser tenir une rencontre sportive, quelle qu’elle soit, sans la présence conjointe des forces de l’ordre et d’un personnel de santé qualifié et équipé devant assurer les premiers soins et les éventuelles évacuations.

Tout contrevenant aux prescriptions de la présente note circulaire subira la rigueur de la loi.

 

                                                                        Cotonou, le 18 mai 2021

 

Le ministre des Sports

 

Oswald Homéky

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here