Le nouveau médiateur de la République, Pascal Essou, a pris fonction hier jeudi 20 mai 2021 au siège de l’Institution à Porto-Novo. C’est au lendemain de sa prestation de serment devant le Président de la République, Patrice Talon, conformément à l’article 5 de la loi N° 2009- 22 du 03 Janvier 2014 portant institution du Médiateur de la République.

Pascal Essou, le nouveau médiateur de la république, a officiellement pris les rênes de l’institution chargée de régler les conflits qui opposent les citoyens au service public, les forces socioprofessionnelles au gouvernement. C’est à la faveur d’une cérémonie de passation de charge qui s’est déroulée entre le médiateur sortant, Joseph Gnonlonfoun et l’entrant Pascal Essou. En prenant fonction, le nouveau médiateur Pascal Essou a exprimé sa gratitude au Chef de l’Etat, Patrice Talon pour la confiance placée en sa personne en le nommant à la tête de cette institution. S’adressant au médiateur sortant, il l’a rassuré de poursuivre l’œuvre entamée par ce dernier. « Monsieur le Médiateur de la République sortant J’ai le plaisir de vous succéder à la tête de l’Institution du Médiateur de la République. Vous avez rendu lisible et visible l’Institution. Les citoyens-plaignants dont les recours ont été traités avec dextérités sont les vrais témoins. C’est pourquoi, je puis vous garantir que la même dynamique sera impulsée afin que l’Institution continue d’accomplir davantage la mission qui est la sienne sur l’échiquier national et à plus rayonner au niveau sous régional et mondial », a-t-il déclaré. Pour finir, il a invité ses collaborateurs à l’Union sacrée et au travail bien fait. «  Notre mandat sera consacré à rendre davantage visible le Médiateur de la République dans toutes ces organisations. Nous allons en outre œuvrer pour davantage hisser l’étendard de l’organe au rang des grandes Nations. Pour ce qui concerne les réclamations qui seront déposées, une attention particulière leur sera accordée afin de continuer plus que jamais à leur donner satisfaction. C’est pour cela que j’implore le personnel à se serrer les coudes afin que ces grands défis qui s’imposent soient relevés pour le bonheur des administrés. Mesdames et Messieurs les fonctionnaires et cadres de l’Institution Mes chers désormais collaborateurs. Une seule hirondelle ne fait pas le printemps, dit-on. Je suis bien informé des difficultés que rencontrent actuellement l’Institution. Ainsi, je nous invite une fois encore à l’Union sacrée et au travail bien fait. Autrement, rappelons-nous de cette trilogie: l’Endurance, l’Efficacité et l’Efficience, qui induisent sans nul doute des résultats tangibles et impactants. Je sais donc compter sur chacun de vous, pour être en phase avec le Grand scientifique grec Archimède lorsqu’il martèle: «Donnez-moi un point d’appui : je soulèverai le Monde», a-t-il conclu.

 

  1. A.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here