Des étudiants béninois en Chine dont les passeports sont arrivés à expiration depuis la rupture du contrat (courant février 2021) entre le gouvernement et l’opérateur Geb-Afrique en charge de la réalisation des titres de voyage souffrent le martyre. Ils se sont retrouvés en situation irrégulière et leur nombre ne cesse de croître. Les démarches menées auprès de l’ambassade du Bénin à Pékin ont abouti à l’établissement de laissez-passer non reconnus par les autorités chinoises. Pour obtenir gain de cause, ils invitent le président de la République à leur secours. Lire leur communiqué.    

Communiqué de presse

Depuis la rupture de contrat (courant février 2021) entre le gouvernement Béninois et l’Opérateur Geb-Afrique en charge de la réalisation des titres de voyages (notamment les passeports, visas et cartes de résident), l’ambassade du Bénin près la Chine a suspendu les formalités de renouvellement de passeport. Ainsi plusieurs étudiants béninois en Chine à passeports expirés se sont retrouvés en situation irrégulière depuis déjà  six mois et le nombre ne cesse de s’accroître avec ceux dont les passeports sont en cours d’expiration.

Aussi dans sa note N°352/Dei/Misp/Dgpr/Sa du 23 avril 2021, la Direction de l’émigration et de l’immigration exige désormais une demande en ligne pour le renouvellement des passeports ; mais toujours est-il qu’aucun matériel n’a été mis à la disposition de l’ambassade pour l’enrôlement au Ravip des Béninois résidant en Chine.

La note N°001/Cepe du 04 juin 2021 adressée au Ministère des affaires étrangères et de la coopération et à l’ambassade du Bénin près la Chine et celle N°002/Cepe du 16 juin 2021 adressée au Ministère des affaires  étrangères et de la coopération, au Ministère de l’intérieur et de la sécurité publique, à l’ambassade du Bénin près la Chine et à la Direction de l’émigration et de l’immigration par le Collectif exprimant le cauchemar que vivent les étudiants béninois en Chine à passeports expirés sont restées sans suite favorable, si ce n’est que l’ambassade du Bénin près la Chine qui propose comme palliatif des laisser-passer.

Notons que les laissez-passer délivrés par l’ambassade du Bénin près la Chine aux Béninois à passeports expirés, sont bien loin de faciliter les choses car ce document est inutilisable pour les formalités administratives ici en Chine. Seul le passeport est le document officiel reconnu. Même détenteurs du laissez-passer, les étudiants béninois en Chine à passeports expirés ne peuvent recevoir de l’argent envoyé par leurs parents pour satisfaire leurs besoins quotidiens vu que leurs comptes bancaires ont été gelés pour défaut de passeports valides. Ils ne peuvent non plus avoir accès aux soins dans les hôpitaux car ne pouvant pas s’enregistrer dans le système, ni avoir accès au logement car ne disposant pas de pièce légale pour remplir les formalités.

Aujourd’hui avec ce grand nombre d’étudiants béninois en Chine à passeports expirés ou en cours d’expiration et vu déjà la difficulté d’accès aux services sociaux par défaut de passeports valides, allons-nous attendre d’abord le pire ?

De plus, le retour au pays pour le renouvellement du passeport n’étant pas envisageable dans le contexte actuel de la pandémie Covid-19 et exacerbés par le prix onéreux de transport. Et même au cas où nous nous le permettrons, le retour en Chine nous serait interdit ; les nombreux cas de nos compatriotes encore au pays ne pouvant revenir et terminer leur cursus font école en la matière.

Le collectif lance donc un cri de détresse, un appel à l’aide à Sem Patrice Talon, père de nation, de se pencher sur ce dossier afin de sortir ses enfants étudiants en Chine de cette situation irrégulière qui devient de plus en plus stressante.

Sem Patrice Talon, nous venons très respectueusement implorer votre indulgence afin de donner des instructions pour que les moyens et matériels soient mis à la disposition de l’ambassade du Bénin près la Chine pour renouer avec le processus de renouvellement des passeports.

Pékin, le 20 juin 2021

Le Collectif

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here