Le secrétaire exécutif national de la Force cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), et chef de file de l’opposition, Paul Hounkpè, comprend la décision du chef de l’Etat, Patrice Talon de ne pas gracier les opposants et les auteurs de violences préélectorales. Mais il demande au président de la République de tout faire pour rassembler. Il l’a fait savoir dans une interview accordée à Jeune Afrique. Patrice Talon étant le président de tous les Béninois, Paul Hounkpè estime qu’il doit se mettre au-dessus de la mêlée et opter pour le rassemblement de tous les fils du pays. « Il peut arriver que des citoyens aient des comportements déviants, que des situations nous opposent entre Béninois. Lui, il doit se mettre au-dessus de la mêlée et tout faire pour rassembler pour que nous nous tournions vers l’essentiel : le développement », a-t-il conseillé. Le candidat du parti Fcbe au poste de vice-président à la Présidentielle du 11 avril a ajouté qu’il compte discuter de la question des arrestations avec le président de la République. « Il y a l’aspect judiciaire sur lequel il dit ne pas vouloir empiéter, mais il y a également un volet politique de la situation que nous allons gérer ensemble, avec lui », a-t-il ajouté.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here