La Cour d’appel de Cotonou a statué le vendredi 29 octobre 2021 sur le dossier de Loth Houénou, qui a interjeté appel dans l’affaire qui l’oppose au président Patrice Talon. A l’issue du procès, la Cour d’appel a confirmé la condamnation du tribunal de première instance de Cotonou.

Loth Houénou retourne en prison pour purger entièrement les 02 ans de pri-son ferme et le payement de 200 000 francs Cfa d’amende écopé en pre-mière instance au tribunal (Tpi) de Cotonou. Il a interjeté appel dans l’espoir de voir sa peine réduite ou annulée, mais les juges de la Cour d’appel ne sont pas allés dans ce sens. Ils ont simplement et purement con-firmé le verdict du Tpi. Accusé de « harcèlement par moyen électronique » sur la personne du Chef de l’Etat, Loth Houénou avait été interpellé le 30 juin 2020 à Akassato dans la Commune d’Abomey-Calavi. Le 10 novembre 2020, l’activiste politique a été reconnu coupable et condamné à 02 ans de prison ferme avec une amende de 200 000 francs Cfa. Il lui reste donc envi-ron neuf mois à passer derrière les barreaux. Il faut rappeler que Loth Houénou avait déjà été mis en prison pour diffamation contre l’ancien pré-sident du patronat du Bénin, Sébastien Ajavon. Après 14 mois de détention, il avait été libéré, le 17 décembre 2019.

Léonce Adjévi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here