C’est inédit ! Le Bénin veut se doter d’une école de formation et de pratique chirurgicale de haut niveau. Réunis le mercredi 23 décembre 2020, les membres du gouvernement ont approuvé la création d’un tel centre. Il servira de plateforme d’excellence de formation en simulation des pratiques avancées chirurgicales en ophtalmologie, en endoscopie et en cardiologie interventionnelle. Il bénéficiera des approches pédagogiques innovantes telles que la simulation réaliste via les nouvelles technologies numériques permettant une formation immersive, une standardisation des étapes de la chirurgie en processus reproductibles, un système de compagnonnage numérique, une certification des gestes opératoires. Le Centre servira, par ailleurs, de référence en termes de formation certifiée et de re-certification, favorisant ainsi une meilleure sécurité des soins aux patients et la formation continue des professionnels dans le cadre d’une évolution rapide des techniques et/ou technologies opératoires. Il s’agit d’une initiative menée en coopération avec le Groupe Bénin Projects et l’école de chirurgie robotique de Nancy en France. L’initiative est destinée à renforcer l’offre de soins des hôpitaux béninois. Ainsi, le gouvernement met en place sa stratégie pour tourner dos efficacement aux évacuations sanitaires, car avec ce Centre, le Bénin va se positionner comme référence dans la sous-région. Pour ceux qui suivent les actes et actions du gouvernement dans le secteur de la santé, il leur est facile de se rendre à l’évidence que l’exécutif est en train de bâtir un secteur moderne et susceptible de donner davantage un sens au droit à la vie et aux soins de santé de qualité. Cela, grâce au président Patrice Talon qui a enclenché l’assainissement du secteur de la santé et qui déploie une politique sanitaire qui permettra à ses concitoyens d’avoir accès aux meilleurs soins de qualité.

 

  1. S. B.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here