Près de 70 artistes et plus d’un millier de masques Vodoun sous les projecteurs du Festival international de Porto-Novo

0
2310




Porto-Novo, 07 Janv. (ABP)– Le Festival international des arts et cultures Vodoun de Porto-Novo a pris son envol ce samedi au musée Honmey par une cérémonie officielle de lancement à laquelle a pris part une délégation gouvernementale conduite par le ministre des sports et de la culture, Oswald Homéky, les autorités politico administratives du département de l’Ouémé, conseillers municipaux élus locaux et tête couronnées.

La cérémonie d’ouverture riche en couleurs a connu la participation de plusieurs artistes tant nationaux qu’international. Le décor a été planté de mains de maître par l’artiste Fati qui a égayé le public avec son morceau «Totchémingno ». Gopal DAS, artiste poète à son tour, a amusé le public avec son œuvre « si Porto-Novo vous était raconté ». Nel Oliver et le groupe Terriba n’ont pas été du reste. Les deux moments forts de cette première journée ont été la montée sur scène de l’icône africaine de la musique, Manu Dibango qui a tôt fait d’enflammer les festivaliers avec les morceaux Malaïka et Zobalobo.

Puis le spectacle inaugural « Toffa » du metteur en scène Koukoui Tolla. C’est une œuvre de l’écrivain béninois Florent Couao-Zotti qui a permis de revisiter l’histoire de Porto-Novo. Pour la présente édition plus de 70 artistes et un millier de masques Vodoun et divinités vont prester.

ABP/MS/DKJ

LAISSER UN COMMENTAIRE