La doyenne du corps diplomatique accrédité au Bénin, a saisi l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux au chef de l’Etat pour saluer les prouesses du président Patrice Talon au plan économique. « Le Bénin a supporté avec un dynamise étonnant la fermeture en 2019 et en 2020 la fermeture des frontières nigérianes a poursuivi avec méthode, rigueur et méthode et détermination la mise en œuvre du Programme d’actions du gouvernement », a reconnu Sandi Abdou Sahadi. Selon elle, les réformes audacieuses dans le domaine de la santé et de l’éducation ont été soutenues par la communauté des bailleurs de fonds.

La diplomate avance que sous l’impulsion du chef de l’Etat des progrès importants ont été enregistrés dans le secteur de l’énergie, dans les infrastructures routières, dans l’agriculture, l’accès à l’eau potable, dans le secteur cotonnier où le Bénin est le premier producteur en Afrique de l’Ouest et « l’Uemoa a déclaré que le Bénin est le deuxième pays en son sein où la pauvreté est en dessous de 40% ». Pour la doyenne du corps diplomatique accrédité au Bénin, ces performances de l’économie béninoise ont été actées par les agences de notation standard and poor’s et Bloom feel, par la Bad qui a classé le Bénin dans le top des économies les plus dynamiques en Afrique, par Tranparency international où le Bénin occupe la BOe place. « Pour couronner le tout, la Banque mondiale en juillet 2020 a exclu le Bénin des groupes des 25 pays les plus pauvres pour le classer dans les pays à revenus intermédiaires », a souligné Sandi Abdou Sahadi. A l’en croire, ces derniers mois, le monde a été témoin de notables performances du Bénin au plan économique. Ces progrès, fruit d’une vision claire, d’une action synchronisée, d’une gestion rigoureuse et d’un leadership perspicace, ont été reconnus par Sandi Abdou Sahadi.

 

Odi I. Aïtchédji

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here