L’Algérie approuve la gouvernance Talon. Lors de la présentation des copies figurées de ses lettres de créance au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Aurelien Agbenonci, lundi 12 juillet 2021, Hocine Latli, ambassadeur agréé de la République algérienne démocratique et populaire a salué la dynamique qui prévaut au Bénin.

La dynamique de développement insufflée au Bénin depuis 2016 est approuvée par le diplomate algérien, Hocine Latli, nouvel ambassadeur agréé de la République algérienne démocratique et populaire au Bénin. « Nous sommes conscients de la dynamique de ce pays, de ses capacités, de ses ressources humaines qui lui permettent de se développer et d’atteindre un niveau de développement appréciable en Afrique, qui pourrait donner des leçons en termes de développement, en termes de sécurité à beaucoup de pays en Afrique », a déclaré Hocine Latli, ambassadeur agréé de la République algérienne démocratique et populaire, lors de la présentation des copies figurées de ses lettres de créance au ministre des Affaires étrangères et de la Coopération  Aurélien Agbenonci. Le diplomate a, par ailleurs, précisé qu’il a abordé avec le chef de la diplomatie béninoise des questions liées aux voies et moyens permettant de développer les relations entre l’Algérie et le Bénin qui sont deux pays frères liés par des relations historiques depuis l’indépendance. Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, confie-t-il après la cérémonie, a mis l’accent sur les aspects économiques à juste titre d’ailleurs. « Nous partageons cette vision et cette démarche. En tant qu’ambassadeur de mon pays, je ne manquerai pas d’apporter ma valeur ajoutée pour développer les relations économiques entre les deux pays », a informé le nouvel ambassadeur de l’Algérie au Bénin. Pour lui, cette opportunité de renforcer la coopération tombe au bon moment pour développer les relations économiques et commerciales entre l’Algérie et le Bénin, au moment où la zone de libre échange africaine se met en œuvre. Il avance qu’un conseil d’affaires bilatéral qui jouera un rôle primordial pour atteindre ces objectifs a été installé. Avant sa nomination en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne démocratique et populaire près le Bénin, Hocine Latli occupait le poste de Directeur de la recherche, des études et de la publication à la Direction générale de la prospective, des études et de la formation au ministère algérien des Affaires étrangères.

Odi I. Aïtchédji

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here