Les Béninois iront aux urnes le dimanche 11 avril prochain pour élire le  président de la République. Pour une élection apaisée, les policiers renforcent leurs capacités en termes de sécurité publique, de maintien de l’ordre et de la législation liée aux élections au Bénin.

Revisiter les stratégies en matière de gestion de la sécurité publique en période électorale, c’est l’objectif d’un atelier de formation qui a regroupé les Officiers de police judiciaire hier lundi 8 février 2021 à Cotonou. Organisée par la Fondation Konrad Adenauer, le but de ce séminaire est de permettre à la Police républicaine de jouer pleinement sa mission afin que la Présidentielle du 11 avril prochain soit juste, transparente et apaisée. Ce sera également l’occasion pour les 52 officiers qui prennent part à la formation de s’approprier une meilleure connaissance du cadre réglementaire et législatif régissant les élections en République du Bénin. « Ce cadre de formation vient à point nommé dans la mesure de la bonne sécurisation d’une élection est un vecteur de prévention de la violence électorale et de consolidation des acquis démocratiques », a déclaré le directeur régional à Konrad Adénauer, chargé du dialogue de politique de politique sécuritaire en Afrique subsaharienne, Roland Stein à l’ouverture officielle de la formation. La Fondation Konrad Adenauer, à travers cet atelier, entend donc aider le Bénin à prévenir la violence électorale et œuvrer pour un climat de paix durant la prochaine élection présidentielle au Bénin. En dehors des 52 officiers de police judiciaire, la formation connaît aussi la participation de 8 élus locaux. Les travaux s’achèvent ce mardi 09 février 2021.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here