La préservation de la paix dans la municipalité de Parakou par les professionnels des médias en cette période sensible de la Présidentielle du 11 avril prochain préoccupe l’élue parlementaire, Mariama Baba Moussa. Elle a organisé à leur endroit, une séance d’échange sur leur rôle en période électorale dimanche 14 mars 2021 à son domicile à Parakou. La rencontre a été soutenue par le Premier adjoint au maire de Parakou, Charles Toko.

Après les femmes de la 8ème circonscription électorale, c’est au tour des professionnels des médias de bénéficier de la sympathie de la députée Mariama Baba Moussa. A travers une conférence de presse animée à son domicile dimanche 14 maars 2021 à Parakou, l’élue parlementaire avec le soutien de son collègue du Bloc républicain (Br) Charles Toko, s’est ouverte à ses convives. Sans ambiguïté l’ancienne directrice générale des domaines a, au premier abord, répondu aux préoccupations de ses hôtes entre autres sur les questions relatives à la gouvernance, à la gestion du processus électoral en cours et à ses propres responsabilités. S’en sont suivis les échanges sur le rôle des journalistes en période électorale. Dans sa communication, Mariama Baba Moussa a tenu à aborder l’aspect important selon lequel les hommes des médias devraient être des vecteurs de la paix. Pour ce faire, ils sont invités à sensibiliser au maximum les populations afin que les uns et les autres comprennent que préserver la paix, est gage de progrès surtout pour une nation qui a de grandes ambitions pour le futur comme le Bénin. Il y va de l’intérêt de tous. Après les discussions, un cocktail a sonné le glas de cette rencontre de laquelle les participants ressortent mieux outillés et encore plus engagés pour la cause commune : l’émergence du Bénin.

 

Abdourhamane Touré

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here