Home ACTUALITE Présidentielle du 11 avril:98%  des résultats déjà compilés par la Céna

Présidentielle du 11 avril:98%  des résultats déjà compilés par la Céna

0
998

98% des résultats de vote issu du scrutin du 11 avril, sont déjà compilés par la Commission électorale nationale autonome (Céna). C’est le point fait hier lundi 12 avril 2021 par Georges Otchéré, responsable de la salle de transmission à la Céna, chargée de récupérer par appel téléphonique les données issues du vote au cours d’une interview accordée au groupe de presse « Le Matinal ».

La salle de transmission de la Céna a déjà compilé 98% des résultats du vote du dimanche. C’est la salle qui récupère par appel téléphonique les données issues du scrutin. En effet, après la compilation des résultats suite au dépouillement, le coordonnateur d’arrondissement est joint par l’un des membres de la salle de transmission à qui il communique les résultats de la compilation des centres de vote de l’arrondissement. « Aujourd’hui, depuis la salle de transmission, on est à 98% de compilation. Il ne reste que 2%. Donc, on a déjà une tendance qui ne devrait pas changer. C’est vrai qu’il y a eu des zones où le vote ne s’est pas déroulé. Mais lorsqu’on regarde le taux de couverture, de ratissage, on peut bel et bien valider ce qu’on a vu. Nous avons un système qui est piloté par un double logiciel, l’un qui prend l’image du Pv de compilation tels que réalisé dans l’arrondissement et nous avons ça automatiquement ici. L’autre où c’est par le son que le coordonnateur nous dit que tel a obtenu tel résultat. Les deux croisés, c’est ça qui donne que nous sommes à 98% de taux ratissage. C’est-à-dire 98% des arrondissements ont été déjà pris en compte. Maintenant, ceux qui restent, sont en fait ceux qui n’ont pas fait le vote. Au niveau de la salle de transmission, on peut dire qu’on est à 100 pourcent, mais si on intègre là où on n’a pas fait le vote, où on n’a pas de données, on dit qu’on est à 98% », a-t-il expliqué. Ces résultats  seront croisés avec le procès-verbal des cantines pour apprécier la sincérité des données communiquées par téléphone avant la livraison des grandes tendances poursuit Georges Otchéré« Pour les cantines, c’est une étape de  vérification. Le coordonnateur nous a dit quelque chose au téléphone. Il est venu dans la salle, on l’a vu. On a confronté ce qu’il a dit. Il a  envoyé des images de son procès-verbal de compilation qu’on a comparé. Donc, on a une certaine certitude sur l’exactitude des chiffres. Néanmoins quand les cantines arrivent, on récupère les enveloppes destinées à la Céna. On ouvre pour voir s’il a fait preuve d’honnêteté. Ce n’est pas une procédure qui bloque la compilation des résultats », a-t-il souligné.

.

Léonce Adjévi

 

NO COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here