Les données fournies par les études statistiques de l’Institut national de la statistique et de l’analyse économique (Insae) relatives aux personnes décédées, mais encore inscrites sur la Liste électorale, doivent être prises en compte dans l’appréciation du scrutin du 11 avril et 09 mai 2021. C’est la décision prise par la Cour constitutionnelle à l’issue de l’audience qui s’est déroulée le 11 mars 2021 en réponse à un recours en redressement de la liste électorale permanente informatisée formulé par Ibrahim Arouna. Intitulée Dcc 21-074 du 11 mars 2021, la décision a été rendue publique le lundi 15 mars 2021. Ci-dessous publiée la décision de la Cour qui oblige le Cos-Lépi à reconsidérer la liste des électeurs

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here