Le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) a fait le point de l’élection présidentielle du 11 avril 2021 sur l’ensemble du territoire national au cours d’un point de presse tenu hier à Cotonou. Après avoir relevé quelques incidents qui n’ont pas entaché l’opération de vote, Emmanuel Tiando a apprécié le déroulement du scrutin présidentiel.

Dans son point, le président de la Commission électorale nationale autonome (Céna) a relevé les localités dans lesquelles les populations n’ont pas pu exprimer leur vote dans le cadre de la Présidentielle du 11 avril 2021. Au total, le vote n’a pu se dérouler dans 16 arrondissements sur les 546 retenus par la Céna. Il s’agit entre autres, de la Commune de Tchaourou, quatre arrondissements de Bantè, deux arrondissements de Savè et des postes de vote dans le premier arrondissement à Parakou et un poste de vote à Pèrèrè. Evoquant les raisons, Emmanuel Tiando a fait savoir qu’elles sont liées notamment au non déploiement du matériel électoral et au renvoi des agents des postes de vote par des manifestants. Cependant, le président de la Céna estime que le scrutin s’est déroulé dans l’ensemble dans le calme et la sérénité. Par ailleurs, il a remercié les différents acteurs qui ont œuvré pour le bon déroulement du scrutin notamment les forces de sécurité et de défense qui ont déployé les grands moyens pour l’acheminement du matériel électoral dans les postes de vote.

 

Léonce Adjévi

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here