(Trois communiqués et trois duos en 24 heures)

C’est le désordre parfait qui a régné ces dernières 24 heures au sein du prétendu Front pour la restauration de la démocratie (Frd). Dans le cadre de la constitution du duo du Collectif de l’opposition devant participer à la Présidentielle du 11 avril prochain, Valentin Houdé et les siens n’ont pas pu accorder leurs violons. Conséquence : trois communiqués et trois différents duos ont été présentés à l’opinion publique avant l’adoption du ticket Joël Aïvo-Moïse Kérékou. 

La désignation du duo présidentiel du Front pour la restauration de la démocratie (Frd) n’a pas été chose aisée hier jeudi 4 février 2021. Trois fois de suite, le président du Collectif de l’opposition, Valentin Aditi Houdé a été obligé de signer des communiqués pour informer l’opinion publique nationale et internationale du changement du ticket présidentiel soutenu par le creuset dont il assure la présidence. Le cafouillage est parti du retrait du parti « Les démocrates » de l’accord conclu au petit du jeudi 4 février 2021. Alors que le parti « Les démocrates », le parti Grande solidarité républicaine (Gsr), « La Dynamique » du professeur Joël Aïvo et le mouvement « Ensemble construisons notre République » (Encore), se sont mis d’accord pour soutenir le duo Joël Aïvo (président)-Reckya Madougou (vice-présidente), le parti « Les démocrates » suite aux menaces des militants et autres pressions a remis en cause l’accord conclu quelques heures plutôt. Un nouveau feuilleton venait ainsi de s’ouvrir avec le Collectif des partis et mouvements de l’opposition qui est contraint de revoir la composition de son ticket. Dos au mûr, le président Houdé a contraint de changer pour une première fois le duo en adoptant cette fois-ci : Joël Aïvo (président-Ismaël Mama Sika (vice-président). Comme la tempête n’avait pas fini de faire ses ravages, quelques heures après, un autre duo a refait son apparition sur les réseaux sociaux. Il est composé cette fis-ci de Joël Aïvo comme président et Moïse Kérékou comme vice-président. Le Front venait ainsi de changer en moins de 24 heures trois fois son duo car abandonné par le parti « Les démocrates » qui a préféré faire cavalier seul en allant déposer le dossier de son duo choisi le mercredi 3 février après un accouchement difficile. Ce désordre a semé durant toute la journée du jeudi 4 février le doute dans les esprits avant que Joël Aïvo et Moïse Kérékou ne fassent leur apparition à la Céna pour déposer leur dossier.

 

AT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here