Projet « Assainissement pluvial de Cotonou »:Des bailleurs de fonds en mission prospective

0
169




Les premières réalisations du projet d’assainissement pluvial de la ville de Cotonou vont démarrer avant la fin de cette année. C’est ce qui justifie la présence au Bénin d’une mission conjointe des principaux bailleurs de fonds du projet. Cinq des six Partenaires techniques et financiers sont présents à Cotonou. La Banque européenne d’Investissement (Bei) effectuera sa mission au mois de juin.

Le lundi 16 avril 2018, premier jouir de leur mission, les différentes délégations ont tenu une importante séance de travail avec la partie béninoise au Ministère du plan et du développement. Présidée par le ministre du Cadre de vie et du développement durable, Didier José Tonato, elle a permis d’aborder les aspects techniques du projet.« Le gouvernement a décidé de s’attaquer de front au problème de l’inondation dans la ville de Cotonou, en initiant le projet assainissement pluvial de Cotonou. A la suite de la table ronde qui a eu lieu à Paris, il est question que les Partenaires Techniques et Financiers viennent à Cotonou pour rencontrer nos techniciens. Les échanges ont été fructueux », a expliqué à la presse Rufino d’Almeida, Directeur de cabinet du ministre d’Etat chargé du Plan et du développement.

L’essentiel des échanges entre les deux parties a porté sur l’étude d’impact environnemental des travaux. Les bailleurs de fonds ont été agréablement surpris de savoir que la partie béninoise avait déjà pris les mesures appropriées dans ce sens. « Il s’agit à travers l’étude d’impact environnemental de nous assurer que les investissements que nous faisons ne nuisent pas aux hommes et aux infrastructures qui sont installés le long des chantiers. Ce que le Gouvernement a choisi de faire, c’est de mettre cette étude d’impact environnemental sous le leadership de la Banque mondiale pour qu’elle coordonne les interventions des Partenaires techniques et financiers », a confié à la presse Adam Panti, Directeur adjoint de cabinet du ministre du Cadre de vie.Il a ensuite précisé qu’avec la validation du financement par le Conseil d’administration de la Boad, les premiers travaux dans le cadre du projet d’assainissement pluvial de Cotonou vont démarrer avant la fin de l’année.

Il s’agit de la réalisation de gros investissements en termes de collecteurs d’eau, de constructions et de curages de caniveaux pour sortir définitivement la ville de Cotonou de l’inondation. La table ronde de Paris organisée à cet effet, le 17 janvier dernier, a permis de mobiliser la somme de 238 milliards de Fcfa au lieu de 225 attendus.

AIA

LAISSER UN COMMENTAIRE