L’école béninoise connaîtra une nouvelle impulsion au cours du second quinquennat du président Patrice Talon. C’est l’annonce faite par ce dernier, dimanche 23 mai 2021 dans son discours d’investiture au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo.

L’école béninoise a de beaux jours devant elle. Elle connaîtra une nouvelle impulsion au cours du mandat 2021-2026 du président Patrice Talon. Déclinant ses ambitions pour le second quinquennat, le chef de l’Etat en a donné l’assurance. « Notre action consistera aussi à donner une nouvelle impulsion à l’école béninoise pour la rendre plus compatible avec nos besoins », a-t-il affirmé. Le chef de l’Etat affiche ainsi sa volonté manifeste d’insuffler une nouvelle dynamique à tous les secteurs et plus particulièrement à celui de l’éducation au Bénin. « Le diagnostic est déjà posé et la thérapie a commencé. Elle consiste à privilégier l’enseignement technique et la formation professionnelle », a déclaré le président Talon. Il a affirmé également qu’une centaine de lycées techniques et d’écoles de métiers de référence seront construits et plus de la moitié mis sur pied d’ici la fin de l’année 2023. « Le diagnostic est déjà posé et la thérapie a commencé. Elle consiste à privilégier l’enseignement technique et la formation professionnelle. A cet effet, une centaine de lycées techniques et d’écoles de métiers de référence dont plus de la moitié d’ici à la fin de l’année 2023, il sera construit. Cet engagement du chef de l’Etat augure une amélioration des conditions de travail des apprenants et des éducateurs. Cette stratégie est d’ailleurs très observée dans le secteur éducatif des pays développés.

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here