Le panier de la ménagère sera impacté au cours du second quinquennat qui a démarré dimanche 23 mai 2021. Dans le discours solennel d’investiture, le président Patrice Talon a promis de placer son nouveau mandat sous le signe du social. « Ce mandat sera donc hautement social. Mon souhait en ce qui me concerne personnellement, c’est qu’il soit établi à la fin du mandat, que j’ai donné le meilleur de moi-même pour notre satisfaction commune et que véritablement, je mérite d’être appelé « Agbon non »», a déclaré le président de la République. Pour y arriver, plusieurs projets et programmes élaborés seront mis en œuvre. Ces derniers visent un seul objectif : offrir encore plus de social aux Béninois. Dans ce cadre, toutes les initiatives qui seront au cœur du quinquennat 2021-2026 seront source de richesse et d’emplois. « Pour ma part, mon crédo au cours des cinq années à venir, c’est notre bien-être collectif et individuel, en particulier celui des plus vulnérables d’entre nous », a confié le chef de l’Etat. Ce message d’espoir délivré par le numéro 1 des Béninois est la preuve qu’il n’est pas insensible aux appels et attentes de ses concitoyens. Mieux, le mandat à venir sera celui pour bénéficier des fruits des efforts consentis. A bon droit, les Béninois peuvent s’attendre à ce que les actions soient à plus fort impact social pour le bien-être individuel et collectif. C’est d’ailleurs pour cela que les fondamentaux pour créer et mobiliser la richesse ont été implémentés au cours du premier quinquennat. Désormais, il sera donc plus aisé de constater et de jouir des fruits du travail collectif car le développement longtemps appelé de tous les vœux sera au rendez-vous.

 

Serge Adanlao

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here