La Commission électorale nationale autonome met en garde les individus qui se font passer pour des recruteurs de la Céna pour escroquer les candidats aux postes de coordonnateurs d’arrondissement (Ca) ou d’Assistant de coordonnateurs d’arrondissement (Aca) dans le cadre de l’élection présidentielle du 11 avril 2021. Elle l’a fait savoir par communiqué de presse signé de son président, Emmanuel Tiando mardi 16 février 2021. Selon le communiqué, ces individus dans leur sale besogne  promettent à ces candidats via l’application Whatsapp, de garantir leur désignation contre le paiement préalable d’une somme d’argent. Par cette correspondance, la Céna a rappelé aux uns et aux autres que le processus de recrutement des agents électoraux (Ca, Aca et Mpv) n’implique aucun frais à la charge des postulants, la désignation des agents électoraux suivant les places disponibles, sur la base de la conformité des dossiers avec les profils exigés par la loi. De même, elle informe ceux et celles qui s’adonneraient à cette pratique illégale, qu’elles s’exposent aux faits d’escroquerie, d’extorsion de corruption, d’intrusion ou d’accès  frauduleux à des systèmes d’information, d’utilisation frauduleuse de données personnelles prévus et réprimés par le Code pénal et le Code du numérique en vigueur en République du Bénin. Pour finir, elle a invité les candidats aux postes de Ca, Aca et Mpv à dénoncer auprès de son secrétariat exécutif permanent, toute entreprise visant à garantir leur désignation contre rémunération.

 

Léonce Adjévi

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here