Afin de contraindre les agents en service à l’Université de Parakou à mettre en application les dispositions d’une part, de la loi fondamentale (article 16) et d’autre part, du décret N°2017-108 du 27 février 2017 portant compatibilité des matières en République du Bénin, le recteur Bertrand Sogbossi vient de rappeler à l’ordre ses collaborateurs. Il exige d’eux, le respect strict de ces dispositions pour éviter des incidences financières à l’Université.

A travers cette injonction, le recteur de l’Université de Parakou, Bertrand Sogbossi, invite tous les agents en service à l’Université de Parakou et qui utilisent les matériels et moyens roulants de ce centre du savoir, à veiller scrupuleusement au respect des dispositions en vigueur au Bénin. Il l’a signifié à travers une note de service en date du 8 mars 2022. «Il m’a été donné de constater lors des visites dans l’enceinte de l’Université de Parakou, que des agents pour diverses raisons (coupures d’électricité intempestives, négligence etc…), rentrent chez eux en laissant en état de marche, les matériels en service tels que les lampes, les ordinateurs, les imprimantes, les onduleurs, les régulateurs, les climatiseurs, les copieurs et autres », peut-on lire sur cette note de service. Selon l’autorité rectorale, ces comportements constituent des violations aux dispositions d’une part, de la loi fondamentale (article 16) et d’autre part, du décret N°2017 – 108 du 27 février 2017 portant compatibilité des matières en République du Bénin. Ainsi, il invite tous les agents à veiller scrupuleusement au respect des dispositions en vigueur vu le gaspillage des ressources financières et les risques encourus par l’administration universitaire dont le court-circuit, la perte des équipements et biens d’autres conséquences non moins importantes. Par ailleurs, le recteur Bertrand Sogbossi prévient que les agents récidivistes seront responsables des déconvenues et répondront de leurs actes au moment opportun.


A.T

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here